Semaine 12 4e : correction semaine précédente.

  1. Lorsqu’on retire les testicules de jeunes souris, le pénis ne se développe pas, alors qu’avec les testicules, les jeunes souris développent un pénis normal.
  2. Puisque la seule différence entre le premier et le second groupe est l’absence de testicules, il est très probablement que ce soit les testicules qui contrôlent le développement du pénis.
  3. Lorsqu’on greffe des testicules à de jeunes souris castrées, le pénis se développe normalement. Puisqu’on ne relie que les vaisseaux sanguins du greffon, c’est donc par le sang que les communications entre les deux organes se fait.
  4. Alors que dans les expériences précédente, on avait remarqué que les testicules permettent le développement du pénis, sur ces expériences on se rend compte qu’il y a une étape supplémentaire : Les testicules ne se développent que si l’hypophyse est présente, ou en tout cas que si les substances présentent dans l’hypophyse se retrouvent dans le sang des souris. Donc, l’hypophyse contrôle de développement des testicules qui contrôlent le développement du pénis.
  5. En fait, il n’y a qu’une seule substance de l’hypophyse qui contrôle les testicules. Il n’y a donc pas besoin de l’ensemble de l’hypophyse ni de l’ensemble des substance, la « numéro 12 » suffit.

Un petit schéma pour résumer tout ça (je me demande si ce schéma ne serait pas util pour les questions de cette semaine… )